Paris : Tel Aviv Plage = Apartheid Plage

Sous la plage israélienne des villages palestiniens
Toute honte bue, la Maire socialiste de Paris met à l’honneur un Etat criminel

La Mairie de Paris a décidé de mettre à l’honneur la ville israélienne de Tel Aviv.

Ni l’incendie par des colons israéliens qui, dans la nuit du 30 au 31 juillet, ont mis le feu à une maison palestinienne brûlant vif Ali, bébé de 18 mois, brûlant à mort le père Sa’ad, 37 ans et brûlant grièvement la mère Riham, 26 ans, ainsi que l’autre fils Ahmed, 4 ans ;

Ni l’annone de la relaxe de tous les Israéliens arrêtés depuis cet acte odieux ;

Ni l’annonce, semaine après semaine, de nouvelles constructions de logements dans les colonies ;

Ni les 2000 morts dont 500 enfants de Gaza tués l’été dernier par l’armée israélienne ;

Ni l’augmentation de la mortalité infantile et de la détresse psychosociale dans la Bande de Gaza à cause du blocus criminel imposé à Israël ;

Ni les milliers d’oliviers déracinés, d’hectares de terres volées ;

Ni le mur et les barrages militaires qui n’en finissent pas de rendre la vie impossible aux Palestiniens ;

Ni les Palestiniens emprisonnés ad vitam aeternam sans procès ;

Ne semblent émouvoir les dirigeants parisiens à l’indignation sélective, laquais serviles et complices de la politique israélienne.

L’opération Tel Aviv sur Seine est une marque de cette duplicité/complicité de la Mairie de Paris avec la politique sioniste israélienne qui depuis 70 est responsable de la spoliation des Palestiniens et des crimes qu’ils soient le fait de particuliers, de bandes, de guerre, de l’Etat, exercés par les citoyens israéliens contre les Palestiniens.

Trop c’est trop !

Il est temps d’imposer l’arrêt de toute collaboration, partenariat et échanges avec Israël.

Il est temps de boycotter cet Etat criminel qui en paroles dénonce ce crime mais dans la « vraie vie » ne poursuit pas les coupables et les encourage, et qui réprime et emprisonne les Palestiniens qui manifestent contre ce crime odieux.

Le gouvernement français doit cesser tout chant d’amour pour Israël. C’est indigne et encourage les criminels israéliens.

Il faut faire annuler cette abjection de promotion du crime que constitue l’initiative Tel Aviv sur Seine.

Cette opération de la Mairie de Paris salit les Parisiens comme la complicité du gouvernement Vals-Hollande avec les criminels civils et militaires israéliens salit les Français.

Le Comité poitevin Palestine invite tous ceux qui le peuvent à manifester leur indignation jeudi 13 août à Paris.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.