Boycott : Vanessa Paradis annule son concert en Israël

La chanteuse française Vanessa Paradis, qui devait se produire le 10 février prochain à Tel-Aviv, a décidé d’annuler son concert, entendant ainsi les nombreuses voix qui lui demandaient de ne pas cautionner par sa présence l’apartheid israélien.

Samedi soir, à l’initiative de CAPJPO-EuroPalestine, une trentaine de militants BDS s’étaient notamment retrouvés devant le théâtre de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), où la chanteuse se produisait, pour l’informer, elle et son public, des crimes commis par l’Etat d’Israël à l’encontre du peuple palestinien.

Nous lui avons offert une petite sérénade, une chorégraphie, et avons distribué à tous les spectateurs, sous forme de tract, la lettre ouverte à Vanessa Paradis signée par 19 artistes et intellectuels israéliens du mouvement Boycott From Within (Boycott de l’Intérieur).

Quelques heures plus tard, les producteurs du spectacle de Vanessa Paradis, Charles Bensmaine et David Stern, annonçaient l’annulation de l’étape Tel Aviv, officiellement pour « impératifs professionnels » de l’artiste.

MERCI VANESSA !

On peut lui écrire pour la remercier à :

Vanessa Paradis
Universal Music France
20 rue des Fossés Saint Jacques
75005 Paris

Publié le 16-01-2011  / CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans BDS - Boycott, désinvestissement et sanctions, France, Israel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.