La plage de Gaza : le seul loisir pour une population sous blocus

Par le centre d’information francophone
Département de français -université Al-Aqsa-Gaza

La bande de Gaza est une zone occupée depuis 1967, et malgré le retrait israélien en 2005, cette région est toujours sous occupation. Depuis plus de 4 ans, elle est sous blocus, un  blocus inhumain imposé par les forces de l’occupation israélienne.

Dans cette prison à ciel ouvert, les habitants souffrent beaucoup, et leur vie est très difficile à tous les niveaux.

Ces habitants n’ont que la plage de Gaza  pour passer leurs vacances d’été. A Gaza, il y très peu de moyens pour occuper le temps libre, tels que salles de cinéma , clubs ou jardins.

Il n’y a pas beaucoup de projets de divertissement , les hommes d’affaires ont peur d’y créer de grands projets tellement la situation y est instable . Ils savent que leurs projets échoueront, alors ils se contentent de petites réalisations comme les cafétérias sur  la plage de Gaza afin d’accueillir les gens qui viennent s’y amuser et profiter du beau paysage .

D’un autre côté, l’électricité joue un rôle important pour les jeunes qui ont envie de passer leur temps libre sur Internet ou pour ceux qui regardent  la télévision . L’électricité à Gaza est un grand problème : elle reste coupée plus de 16 heures  par jour .

Pour connaître les impressions de Gazaouis sur les vacances,  un groupe du centre d’informations et de recherches francophone est allé le jeudi 15 Juillet 2010 sur la plage de Gaza rencontrer des familles , des enfants , et des pêcheurs .

Ce jour- là, il faisait beau , l’équipe du centre a rencontré un groupe d’enfants qui se baignaient. Ces enfants ont dit qu’ils venaient à la plage chaque été pour passer leurs vacances , et qu’ils n’y a que la plage où ils peuvent pratiquer leurs loisirs, car il n’y a ni clubs de sport, ni stades de football .

Ils ont ensuite rencontré un père avec ses enfants ;le père leur dit que cet été était extraordinaire , il n’y a pas beaucoup de monde à la plage cette année, on ne sait pas pourquoi ..mais c’est peut être  par ce que la majorité des jeunes de Gaza essaie de travailler dans n’importe quel domaine pour aider leurs familles  .

L’équipe de centre a trouvé un pêcheur avec son petit filet sur la plage , il attend avec beaucoup de patience après avoir jeté le filet  pour attraper quelques poissons . A côté de lui, son petit- fils est là avec sept poissons et nous dit que chaque matin, il essaie de pêcher pour nourrir sa famille.

Dans ce contexte de blocus et d’enfermement , les Gazaouis sont privés de leur droit de voyager et de sortir de leur cage, alors que d’autres n’ont aucune difficulté pour cela,  pour faire du tourisme , escalader les montagnes , aller à la compagne, changer l’air ou s’amuser dans leurs vacances. Tout cela est  impossible à Gaza  à cause du blocus, et la plage reste le seul lieu d’évasion pour les Gazaouis.

Ce contenu a été publié dans Gaza. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.