Prisonniers en grève de la faim : Rassemblement à Poitiers samedi 20 août à 11 heures marché Notre Dame

En soutien à la grève de la faim des prisonniers palestiniens, des rassemblements ont lieu partout dans le monde et sont prévus dans de nombreuses villes de France samedi prochain.

A Poitiers, rassemblement samedi 20 août à 11 heures Marché Notre Dame devant l’église Notre Dame pour une distribution de tracts à la population.

Même si le moment n’est pas facile car beaucoup de gens sont encore absents, il est important de répondre à la demande des prisonniers palestiniens. D’autant que c’est ce terrorisme d’Etat israélien qui est montré en exemple comme modèle dans la lutte anti-terroriste aussi bien par la Droite que la Gauche.

Lire le tract : Prisonniers_0820

Prix Nobel de la Paix pour Marwan Barghou­thi !

marwan-500x555
Marwan Barghouthi emprisonné depuis 2002
Ahmad-Saadat
Ahmad Saadat emprisonné depuis 2002

Le Comité poitevin Palestine réunit le 18 juin 2016 soutient la proposition de députés et d’anciens Prix Nobel de la Paix de nomination de Marwan Barghouthi pour le Prix Nobel de la Paix 2016.

Marwan Barghouthi est un élu palestinien qui a passé vingt années de sa vie dans les prisons israéliennes. Symbole de la quête du peuple palestinien pour la liberté et figure d’unité nationale pour les Palestiniens, il n’a cessé de plaider pour une paix en conformité avec le Droit et les résolutions internationales, affirmant que le dernier jour de l’occupation sera le premier jour de la paix.

La paix nécessite la liberté de Marwan Barghouthi et celle de tous les prisonniers politiques palestiniens, la fin de l’occupation et de la colonisation, le droit au retour des réfugiés palestiniens.

Remettre le Prix Nobel de la Paix à Marwan Barghouthi, icône de la résistance palestinienne, contribuerait à ressusciter l’espoir indispensable pour sortir de l’impasse actuelle.

Amours, Larcins et Autres Complications

Mardi 29 mars à 20h30

TAP Castille – Poitiers

Film de Muayad ALAYAN

Les ennuis commencent pour Mousa quand il vole ce qu’il ne fallait pas. Ce qu’il pensait être une voiture israélienne facile à revendre dans son camp de réfugiés palestinien, va devenir la cause de tous ses ennuis, quand il découvre dans le coffre un soldat israélien kidnappé. Son projet est de se payer un visa pour quitter Israël et s’éloigner ainsi de son histoire d’amour destructrice. Mais avec la police israélienne et les milices palestiniennes à ses trousses, cela va s’avérer plus compliqué que prévu.

Je m’appelle Muayad Alayan et je suis un réalisateur palestinien. Je viens de Beit Safafa, un village près de Jérusalem. J’ai commencé à faire des films très tôt car le cinéma me permettait de m’échapper et de m’exprimer à propos de la situation de mon pays.

 En partenariat avec le TAP Castille de Poitiers

Entrée 5 €  Tarif unique

JdT_2016_Dépliant

 

This is my Land

Lundi 21 mars à 20h30

Cinéma Les 400 Coups 4 rue Aimé Rasseteau – Châtellerault

Film de Tamara ERDE

Comment les programmes scolaires palestiniens et israéliens abordent l’Histoire de leur pays ?
Pendant une année scolaire, “This is my land” suit plusieurs enseignants israéliens et palestiniens. A travers les différents programmes imposés par les ministères et la réalité du quotidien dans les classes, on nous offre un regard unique sur le conflit israélo-palestinien et sur son impact profond et durable sur les nouvelles générations.

Tamara ERDE est une réalisatrice israélo-française. Elle a étudié à la Bezalel Academy de Jérusalem et ensuite en France au Fresnoy – Studio national des arts contemporains.
Elle compte à son actif deux courts métrages “Rober” et “Jericho”, et le film “Disney Ramallah”.

Entrée 4 € Tarif unique

JdT_2016_Dépliant